Pleins feux sur les créateurs est un appel à l’action et un mouvement qui ont été mis sur pied par les créateurs canadiens et auxquels se joignent chaque jour de nombreux nouveaux signataires. Jusqu’ici, plus de 3 700 créateurs et créatrices canadiens ont ajouté leur signature à une lettre priant instamment le gouvernement de placer les artistes, les musiciens, les auteurs et les autres créateurs d’ici au cœur de la politique culturelle du pays.

Pleins feux sur les créateurs vient d’écrire au nouveau ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, l’honorable Pablo Rodriguez, pour lui souhaiter la bienvenue dans son nouveau poste et l’exhorter à continuer de faire preuve de l’engagement qu’on lui connaît à défendre les créateurs canadiens et les industries culturelles d’ici.

Dans l’économie et le marché actuels, il devient de plus en plus difficile pour les créateurs à plein temps de vivre de leurs œuvres. La rapidité de l’évolution technologique a rendu désuets les lois et règlements qui devraient normalement permettre aux créateurs de monétiser leurs œuvres, ce qui fait que de nombreux créateurs n’arrivent pas à toucher une rémunération suffisante pour cette monétisation numérique.

La lettre attire l’attention du ministre sur deux importantes occasions qui seront présentées au gouvernement pour lui permettre de se porter à la défense des créateurs : l’Examen prévu par la loi de la Loi sur le droit d’auteur piloté par le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie, et l’étude de Modèles de rémunération pour les artistes et les créateurs entreprise par le ministère du Patrimoine canadien.

Il est temps que nos lois et règlements évoluent au rythme de la transformation du paysage numérique. C’est la seule façon d’assurer que les créateurs puissent toucher une rémunération équitable pour l’utilisation de leurs œuvres et que la créativité canadienne ne se voit pas paralyser par des normes injustes.

Si vous faites partie de la classe créative canadienne, nous vous exhortons à ajouter votre voix en signant la lettre.