lisa-saunders
Crédit photo: Robert Wozny

« Nous appuyons fermement les efforts de Manitoba Music, de l’Association canadienne de la musique indépendante (CIMA), de Music Canada et d’autres parties prenantes de l’univers artistique pour exhorter le gouvernement du Canada à mettre les créateurs au cœur de la révision annoncée de sa politique culturelle. Le soutien de nos musiciens n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui, surtout si on songe à la récente annonce punitive des services américains de la citoyenneté et de l’immigration à l’effet qu’ils allaient augmenter substantiellement les frais de dépôt du visa I-129 que nous devons nous procurer pour partir en tournée au sud de la frontière. Nous exhortons notre gouvernement à explorer de nouvelles manières de faire et de nouvelles stratégies pour offrir des possibilités économiques aux secteurs canadiens de la culture et de la création puisqu’il s’agit de notre gagne-pain et de la façon dont nous subvenons aux besoins de notre famille. »

Lisa Saunders, musicienne professionnelle, Ashes and Dreams

scottwhite
Crédit photo: Jacklyn Atlas

« La Loi sur le droit d’auteur du Canada me permet de rester propriétaire de mes œuvres et de toucher un paiement lorsque d’autres les utilisent dans le cadre d’activités rémunérées. À l’ère numérique, les auteurs voient de plus en plus leurs œuvres se répandre sans leur rapporter de rémunération. Il est plus difficile de gagner sa vie, ce qui rend vraiment difficile la poursuite de la création. J’espère sincèrement que le gouvernement du Canada reconnaît l’apport substantiel des artistes créateurs au paysage culturel du Canada et qu’il fera en sorte que, grâce à une rémunération équitable, nous puissions garder la culture canadienne forte et vibrante. »

Scott White, dramaturge/compositeur/librettiste